GLOSSAIRE:  M à Q
 
  A-C       ;       D-F       ;       G-L       ;       M , N , O , P ; Q       ;       R-Z  

Macroscopique:  Qui se voit à l'œil nu ou à la loupe de faible puissance.

Mamelon:  Proéminence arrondie, plus ou moins large et prononcée, au centre du chapeau.

Mamelonné:  Se dit du chapeau qui présente un mamelon.  Planche 3 g)

Marais en chapelet:  Tourbière ombrotrophe (bog) dominée par les sphaignes et parsemée d'étangs stagnants.

Marge:  Pourtour du chapeau.  Planche 1 c)

Marginé:  Se dit du bulbe qui présente un rebord net dans sa partie supérieure ; se dit aussi des lames dont l'arête est d'une couleur différente de celle des faces.  Planche 10 j)

Mèche:  Faisceau de fibrilles appliquées ou retroussées, ornant la surface du chapeau ou du pied.  Planche 4 e)

Méchule:  Petite mèche.

Méchuleux:  Se dit du chapeau ou du pied orné de méchules.  Planche 4 e)

Melzer (réactif de):  Réactif chimique utilisé pour révéler le caractère amyloïde ou dextrinoïde des hyphes, des spores ou de leur ornementation.

Membraneux:  Mince et souple comme une membrane. Se dit du voile partiel, de l'anneau et de la volve.

Meurtrissure:  Endroit où un carpophore a été froissé, éraflé, brisé ou mangé par des insectes, montrant souvent un changement de sa coloration.

Micacé:  Couvert de minuscules particules brillantes ressemblant à des grains de mica. Se dit surtout du chapeau.

Micron:  Unité de longueur utilisée pour les mesures au microscope, égale à un millième de millimètre. Abréviation: µm.

Microscopique:  Qui ne peut être observé sans l'aide d'un microscope.

Mince: Se dit des lames très peu charnues, de l'épaisseur d'une feuille de papier.

Mixte:  Se dit d'une forêt ou d'un boisé, peuplé d'un mélange de feuillus et de conifères.

Mobile:  Qui peut se déplacer. Se dit surtout de l'anneau qui peut glisser facilement sur le pied.

Moniliforme:  Se dit d'une hyphe ou d'une cystide qui présente une succession de brusques renflements et de brusques étranglements.  Planche 13 g)

Monographie:  Traité scientifique exhaustif sur l'ensemble des espèces d'un ou quelques genres apparentés, pour une certaine partie du monde.

Monomitique:  Se dit de la trame constituée uniquement d'hyphes génératrices.  Planche 14 a)

µm:  Micron = un millionième de mètre = un millième de millimètre.

Mucilagineux:  De consistance semi-fluide et d'aspect semblable à du mucus. On dit des Myxomycètes qu'ils sont des champignons mucilagineux au stade végétatif.

Mucroné:  Se dit des cystides présentant à leur extrémité un appendice plus ou moins pointu, un mucron.  Planche 13 h)

Multiguttulé:  Contenant plusieurs guttules (gouttelettes).

Multisepté:  Se dit des spores, des paraphyses ou d'autres cellules spécialisées, divisées par plusieurs cloisons. Voir aussi septé.

Muqueux:  Se dit d'un carpophore recouvert d'une substance semblable à du mucus. Se dit aussi d'une substance qui a la consistance du mucus. Est à peu près synonyme de mucilagineux.

Muriqué:  Muni de pointes courtes et robustes. Se dit surtout des cystides dont le sommet est couronné de cristaux.  Planche 13 i)

Mycélien:  Qui a rapport au mycélium.

Mycélium:  Partie végétative du champignon, enfouie dans le sol, le bois ou tout autre substrat, constituée d'un réseau de filaments (hyphes) enchevêtrés.

Mycète:  Terme collectif utilisé pour désigner tout champignon, qu'il soit macroscopique comme les russules, morilles ou bolets, ou bien microscopique comme les levures et les moisissures.

Mycologie:  Science qui étudie le règne des champignons.

Mycologue:  Toute personne qui étudie les champignons de manière scientifique.

Myxomycètes:  Groupe de champignons appelés "champignons mucilagineux" (Slime molds) dont le stade végétatif est une masse visqueuse et dont les spores ne sont produites ni sur des basides ni dans des asques.

Naviculaire:  Se dit des spores en forme de bateau ou de barque: un bout tronqué-arrondi et l'autre effilé.  Planche 11 i)

Nitreux:  Se dit de l'odeur d'eau de Javel que dégage certaines espèces de champignons.

Noduleux:  Se dit des spores qui présentent des bosses assez volumineuses, des renflements assez bien individualisés.  Planche 11 l)

Nom français: On dit aussi "nom vernaculaire". Voir la page  Classification, noms et autorités

Nom latin: Il est constitué du genre auquel l'espèce appartient, suivi d'une épithète caractérisant l'espèce à l'intérieur de ce genre. Voir la page  Classification, noms et autorités

Nom provisoire:  Nom temporaire donné à une espèce non publiée, donc sans nom officiel, en attendant qu'elle soit décrite dans un périodique scientifique accepté ou dans une monographie.

Nu:  Dont la surface est dépourvue d'ornement.

Obtus:  Au sommet largement arrondi. Se dit du mamelon ou de l'extrémité d'un organe qui ne se termine pas en pointe.

Ocre:  De couleur jaune orangé brunâtre, jaune-rouille.

Ocré, ocracé, ochracé:  Teinté d'ocre.

Ombilic:  Petite dépression étroite et brusque semblable à un nombril.
 
Ombiliqué:  Se dit du chapeau qui présente un ombilic en son centre.  Planche 3 l)

Omboné:  Synonyme de mamelonnéPlanche 3 g)

Ombrotrophe:  Se dit d'une tourbière alimentée seulement par les eaux de précipitations directes, sans apport dû au ruissellement.

Ondulé:  Sinueux, décrivant des ondulations, des vagues. Se dit surtout de la marge du chapeau.  Planche 5 l)

Ongulé:  En forme de sabot de cheval. Se dit du carpophore de certains polypores.  Planche 2 b)

Ostiole:  Petite ouverture située au sommet d'un périthèce.  Planche 16 b)

Ouateux:  Dont la texture ressemble à de la ouate.

Ovale:  Utilisé comme synonyme de ovoïde par les mycologues, bien que mathématiquement l'ovale réfère à une figure en deux dimensions, c'est-à-dire la courbe décrivant le profil d'un œuf.  Planche 11 c)

Ovoïde:  En forme d'œuf. Se dit en particulier des spores.  Planche 11 c)

Papille:  Petite proéminence brusque et le plus souvent pointue, au centre du chapeau.

Papillé:  Se dit du chapeau orné d'une papille.  Planche 3 h)

Papillote:  Emballage particulier pour le transport des champignons dont on veut faire l'étude au retour. Un ou quelques champignons sont enroulés ensembles dans du papier ciré et l'emballage est refermé en vrillant les deux extrémités du papier à la manière de certains bonbons enveloppés.

Papyracé:  De l'apparence ou de la consistance du papier.

Paraphyse:  Hyphe allongée et fine, septée ou continue, souvent renflée à l'extrémité, parfois ramifiée, intercalée entre les asques chez plusieurs Ascomycètes.  Planche 16 a)

Parasite:  Qui vit aux dépens d'un organisme vivant en lui portant préjudice.

Pédicelle:  Filament plus ou moins long qui orne les spores de certaines vesses-de-loup.  Planche 12 h)

Pédicellé: Se dit des spores munies d'un pédicelle.  Planche 12 h)

Pelucheux:  Couvert de poils longs, plutôt souples, assez parallèles et plus ou moins obliques, semblables à de la peluche.

Perforé:  Se dit surtout du chapeau de certaines chanterelles présentant une cavité qui se prolonge à l'intérieur du pied.

Péridiole:  Chez les nids d'oiseaux, petit disque rempli de spores présent au fond du carpophore en forme de coupe.

Péridium:  Enveloppe extérieure des vesses-de-loup et espèces apparentées ainsi que des Myxomycètes. Certains auteurs utilisent le terme péridiePlanche 17 a)

Périthèce:  Chacune des petites cavités tapissées d'asques, situées à l'intérieur de la fructification de certains ascomycètes et s'ouvrant à sa surface par une petite ouverture faisant plus ou moins saillie, l'ostiole.  Planche 16 b)

Pétaloïde:  En forme de pétale.

Phylogénie:  Partie de la biologie qui traite de l'évolution des espèces et des liens de parenté naturelle entre elles.

Phylogénique:  Qui a rapport à la phylogénie.

Pied:  Base plus ou moins allongée sur laquelle est montée la partie principale du champignon. Certains auteurs utilisent le terme stipePlanche 1 e)Planche 10

Piléé:  Se dit d'un carpophore possédant un chapeau.

Piléocystide:  Cystide constituée de l'article terminal d'une hyphe de la cuticule du chapeau.

Pinède:  Peuplement forestier composé surtout de pins.

Piquant:  Se dit d'une saveur irritante pour la bouche, âcre, poivrée, brûlante, comme le lait de certains lactaires.

Piriforme:  En forme de poire. Se dit en particulier de certaines vesses-de-loup.

Plasmode:  Stade végétatif des Myxomycètes, constitué d'une masse gélatineuse ou muqueuse, lentement mobile.

Plein:  Se dit du pied sans cavité interne et non farci.

Pleurocystide:  Cystide produite sur les faces des lames ou, par transposition, à l'intérieur des tubes. On dit aussi cystide faciale.

Pli:  Ride ou veine plus ou moins saillante et ressemblant parfois à une lame à l'arête épaisse, située sous le chapeau des chanterelles et des espèces apparentées.

Poil:  Filament plus ou moins long recouvrant la surface des organes de certains champignons.

Poilu:  Couvert de poils.

Poivré:  Se dit d'une saveur irritante pour la bouche, âcre, piquante, brûlante, comme le lait de certains lactaires.

Poral:  Qui a rapport aux pores des bolets ou des polypores. Voir aussi cloison porale.

Pore:  Ouverture des tubes des bolets et des polypores. Orifice au sommet d'une vesse-de-loup. Orifice au sommet de certaines spores (pore germinatif).  Planche 12 k)

Poré:  Se dit d'un hyménophore constitué de tubes.

Pruine:  Très fine couche de poudre ou de poussière recouvrant la surface d'un organe, semblable à celle recouvrant un raisin.

Pruineux:  Recouvert d'une pruine.

Pseudo:  Préfixe dont le sens incorpore l'idée de "faux" et de "qui ressemble à". Ex.: pseudopied signifie "Qui n'est pas un vrai pied mais qui y ressemble". Ce préfixe est aussi fréquemment utilisé dans les noms latins pour désigner un genre qui en imite un autre ou bien une espèce qui en imite une autre. Ex.: Pseudohydnum gelatinosum, Cortinarius pseudotubarius.

Pubescent:  Couvert de poils courts et fins comme du duvet.

Pulvérulent:  Se dit d'une masse qui semble composée de poudre, comme la masse des spores des vesses-de-loup à maturité. Se dit aussi d'une surface couverte d'une substance poudreuse.

Purpuracé:  Pourpre pâle.

Pustule:  Petite verrue basse.

Pustuleux:  Couvert de petites verrues basses, de pustules.

Quotient:  Rapport de la longueur d'une spore divisée par sa largeur.


 Page d'accueil