ASCOMYCÈTES: morilles, gyromitres, helvelles
 
On retrouvera ici des fructifications comportant une tête et un pied, avec la tête en forme de selle, de coupe ou irrégulièrement contournée ou alvéolée, dont les spores sont produites dans des asques à la surface de la tête.

 
Gyromitra ambigua  (Karsten) Harmaja
 
Nom français:  Gyromitre ambigu
Nom anglais:

Fructification:  3-8 cm de hauteur, avec une tête et un pied.

Tête:  en forme de mitre ou de selle, à 2 ou 3 pointes, creuse à l'intérieur, occupant environ la moitié de la hauteur, à surface localement lisse mais irrégulièrement repliée ou grossièrement bosselée, brun jaunâtre à brun rougeâtre, constituée d'une couche de chair plutôt mince, cassante, repliée vers le pied, sans odeur ni saveur particulières.

Pied:  0,5-1,5 cm de diamètre, élargi vers le bas ou seulement renflé à la base, creux, finement granuleux ou tomenteux, brun, parfois avec une touche de pourpre.

Spores:  ellipsoïdes-fusiformes, lisses, hyalines, biguttulées, 22,5-29,5 x 7,5-9,5 µm, à parois assez épaisses, 0,5-1,0 µm, épaissies à 1,5-3 µm aux extrémités.

Habitat:  Dispersé ou en groupes sur le sol, souvent en bordure des sentiers, dans les bois de sapins et d'épinettes noires, en août et en septembre. Rare

Comestibilité:  Vénéneux.

Commentaire:  Gyromitra ambigua est un sosie de Gyromitra infula. Les deux espèces sont presque impossible à différencier sur le terrain, il faut recourir au microscope pour les distinguer. Gyromitra infula a des spores plus petites, 18-23 x 7-10 µm, et elles n'ont pas de parois renflées aux extrémités comme c'est le cas pour celles de Gyromitra ambigua.
 
Références: Abb-97 p.28 (d) ; Amm-86 p.122 (d,p) ; Bes-97 p.472 (c) ; Phi-91 p.303 (d,p) ;  Bibliographie


 
Gyromitra esculenta  (Persoon : Fries) Fries

Nom français:  Gyromitre commun ; Fausse morille
Nom anglais:  False Morel ; Conifer False Morel ; Brain Mushroom

Fructification:  3-10 cm de haut et à peu près de même largeur, avec une tête et un pied; à chair plutôt mince et cassante, blanche, à odeur et saveur faibles.

Tête:  globuleuse, irrégulièrement lobée ou de forme variable, devenant abondamment plissée, contournée ou cérébriforme avec l'âge, creuse ou lacuneuse, brun orangé à brun rougeâtre ou brun foncé; à marge adhérente au sommet du pied ou libre par endroits.

Pied:  2-8 cm de long par 1,5-4 cm de diamètre, trapu ou élancé, égal ou plus large à une ou l'autre de ses extrémités, parfois difforme ou comprimé, bosselé ou sillonné longitudinalement, farci, creux ou lacuneux, glabre puis furfuracé, blanchâtre à incarnat ou brun violacé.

Spores:  ellipsoïdes, lisses, hyalines, généralement biguttulées, 18-22 x 9-13 µm.

Habitat:  Solitaire ou en petits groupes dans les bois de conifères ou mêlés, en mai et juin. Occasionnel

Comestibilité:  Vénéneux, du moins cru. Il contient du monométhylhydrazine, une substance très volatile qui est utilisée dans la fabrication de combustible pour fusée. L'organisme réagit d'une façon bien particulière à cette substance, il y a un seuil très bref entre l'absence d'effet observable sur l'organisme et l'empoisonnement grave pouvant aller jusqu'à causer la mort.
 
Commentaire:  Cette espèce est très variable en couleur, à une extrémité de sa gamme de variation on retrouve une forme brun jaunâtre assez pâle et à l'autre extrême une forme brun foncé un peu pourpré. La petite photo n'illustre que la première forme, mais la grande montre les deux.
 
Références: Bar-99 p.73 (d,p) ; Bes-97 p.474 (d,p) ; Des-02 (d,p) ; Leb-88 p.258 (d,p) ; Lin-81 #714 (d,p) ; Phi-91 p.303 (d,p) ;  Bibliographie


 
Helvella corium  (Weberbauer) Massee

Synonyme:  Cyathipodia corium
Nom français:  Helvelle noire ; Helvelle coriace
Nom anglais:  Black Helvella

Fructification:  1,5-4 cm de hauteur, constituée d'une tête et d'un pied; à chair mince, blanchâtre, élastique, presque coriace dans le chapeau.

Tête:  1-3 cm de diamètre, 0,5-1 cm de hauteur, en forme de coupe étalée, puis la coupe se repliant verticalement en deux avec l'âge; à face interne fertile, lisse, d'abord luisante puis matte, noir brunâtre ou noire; à face externe matte, feutrée ou floconneuse, concolore; à marge pubescente, concolore ou brun-gris plus pâle.

Pied:  1-3 cm de long par 0,2-0,7 cm de diamètre, égal ou élargi vers la base, parfois comprimé avec des esquisses de sillons longitudinaux, feutré ou tomenteux, brun noirâtre ou noir, brun-gris plus pâle près de la base.

Spores:  ellipsoïdes, lisses, hyalines, 17-20 x 9,5-12 µm.

Habitat:  En petits groupes sur le sol nu en milieu dégagé, en bordure des sentiers en forêt, en juillet. Rare

Comestibilité:  Non comestible.

Commentaire:  Helvella corium a une certaine ressemblance avec Pseudoplectania vogesiaca, une espèce qui pousse sur le bois pourri de conifères souvent enfoui, juste après la fonte des neiges au printemps. Cependant la coupe de Pseudoplectania vogesiaca a la face externe moins poilue et elle devient complètement étalée comme un disque avec l'âge tandis que celle de Helvella corium devient repliée en deux.
 
Références: Abb-97 p.44 (d) ; Des-02 (d,p) ; Ger-99 p.634 (d,p) ; Phi-81 p.269 (d,p) ; Pom-80 p.188 (d) ;  Bibliographie


 
Helvella elastica  Bulliard.: Fries

Synonyme:  Leptopodia elastica
Nom français:  Helvelle élastique
Nom anglais:  Smooth-stalked Helvella ; Brown Elfin Saddle

Fructification:  avec une tête et un pied; à chair mince et plutôt cassante.

Tête:  1-4 cm de large et de haut, en forme de selle ou bien de forme irrégulière à 2 ou 3 lobes un peu ascendants et séparés ou non par une échancrure peu profonde, à marge un peu lacérée et recourbée vers le pied; à face externe fertile, lisse ou ondulée,  brun pâle, gris brunâtre ou brun jaunâtre; à face interne stérile, glabre, blanchâtre ou plus pâle que l'extérieur.

Pied:  4-12 cm de long par 0,4-1,2 cm de diamètre, égal ou aminci vers le haut, lisse, non côtelé, plein puis creux, de section circulaire ou irrégulièrement comprimé ou bosselé, blanchâtre à brun pâle ou brun grisâtre.

Spores:  ellipsoïdes, lisses, hyalines, 18-22 x 10-13 µm, avec une grosse goutte remplissant environ les 2/3 de la spore.

Habitat:  Solitaire ou en groupes sur sol humide ou dans la mousse, en forêts de conifères ou mêlés, d'août à octobre. Occasionnel

Comestibilité:  inconnue.
 
Références: Bar-99 p.76 (d,p) ; Bre-84 #20 (d,p) ; Des-02 (d,p) ; Ger-99 p.630 (d,p) ; Lin-81 #723 (d,p) ; Phi-81 p.267 (d,p) ;  Bibliographie


 
Helvella lacunosa  Afzelius : Fries

Nom français:  Helvelle lacuneuse
Nom anglais:  Fluted Black Efin Saddle ; Fluted Black Helvella

Fructification:  avec une tête et un pied; à chair mince et plutôt cassante, à saveur douce.

Tête:  1,5-6 cm de diamètre par 2-5 cm de haut, prenant la forme d'une selle de cheval, d'une mitre irrégulière ou encore d'une masse cérébrale creuse; à marge recourbée vers le pied et rattachée à celui-ci à certains endroits; à face externe fertile (l'hyménium), lisse ou ondulée, brun foncé à grise ou noirâtre; à face interne stérile, glabre, côtelée ou non, un peu plus pâle que l'extérieur.

Pied:  4-12 cm de long par 1-3 cm de diamètre, égal ou aminci vers le haut, fortement côtelé par des dépressions longitudinales, creux, lacuneux (de grands trous allongés apparaissent entre les côtes), blanchâtre à gris, parfois noirâtre, généralement plus pâle que la tête, caverneux à l'intérieur et constitué de chambres à cloisons contournées.

Spores:  ellipsoïdes, lisses, hyalines, 16-22 x 10-14 µm, avec une grosse goutte au centre. Sporée blanche.

Habitat:  Solitaire ou dispersé sur le sol humide ou dans la mousse, en forêts de conifères ou mêlées, de juillet à octobre. Occasionnel

Comestibilité:  On le dit comestible mais plutôt croquant et fade.
 
Références: Bar-99 p.75 (d,p) ; Bes-97 p.475 (d,p) ; Des-02 (d,p) ; Ger-99 p.630 (d,p) ; Leb-88 p.260 (d,p) ; Phi-91 p.304 (d,p) ;  Bibliographie


 
Helvella macropus  (Persoon : Fries) Karsten

Synonyme:  Macroscyphus macropus
Nom français:  Helvelle à long pied
Nom anglais:  Long-stalked Grey Cup

Fructification:  formée d'une tête montée sur un pied; à chair mince, pâle.

Tête:  2-5 cm de diamètre, en forme de coupe au début, puis prenant avec l'âge la forme d'un disque plus ou moins ondulé, ou encore d'une selle; à face interne (supérieure) fertile, lisse, gris à gris-brun; à face externe stérile, plus pâle, d'aspect granuleux par les touffes de poils qui la recouvre; à marge semblable à la face externe.

Pied:  2-6 cm de long par 0,3-0,6 cm de diamètre, égal ou élargi vers la base, parfois comprimé, plein, velouté ou tomenteux, gris à gris-brun.

Spores:  ellipsoïdes-fusiformes, lisses, hyalines, 20-30 x 10-12 µm, avec une grosse goutte au centre et une plus petite à chaque extrémité.

Habitat:  Sur le sol, plus rarement sur du bois très pourri, sous les bouleaux et les aulnes souvent mêlés à des conifères, d'août à octobre. Rare

Comestibilité:  inconnue.
 
Références: Bar-99 p.77 (d,p) ; Bre-84 #22 (d,p) ; Des-02 (d,p) ; Lin-81 #623 (d,p) ; Phi-81 p.269 (d,p) ; Phi-91 p.304 (d,p) ;  Bibliographie


GLOSSAIRE:       A-C       ;       D-F       ;       G-L       ;       M-Q       ;       R-Z 

Retour à la page d'accueil